Le Gouvernement Suédois, à travers son Agence de Coopération Internationale pour le Développement, « ASDI» en sigle, a accordé un financement de l’ordre de Soixante Dix Neuf million, Sept Cent Trente Trois mille et Cent Seize SEK (SEK 79.733.116 soit 8.859.235$) pour assister le Gouvernement de la République Démocratique du Congo dans ses efforts de l’amélioration de la santé de ses populations en générale et de celle des mères, des enfants et des adolescents en particulier.  Ce financement a permis de mettre en œuvre le projet « BOMOYI » piloté par SANRU Asbl, récipiendaire principale. Le projet BOMOYI qui s’inscrivait dans la logique du PNDS 2019-2022 de la RDC, visait à apporter pendant une durée de quatre ans (de 2019 à 2022) un appui aux activités de soins de santé de la mère et de l’enfant dans deux provinces choisies parmi les 14 citées dans le « cadre d’investissement pour la SRMNEA en vue de l’atteinte de la CSU en République Démocratique du Congo ».  Implémenté dans sa phase pilote dans 36 zones de santé, le projet BOMOYI a constitué une grande opportunité et une contribution majeure pour la mise en œuvre de la feuille de route de l’implémentation du cadre d’accélération de la réduction de la mortalité maternelle et infantile. En effet, grâce à l’implémentation du programme de reconversion d‘infirmiers A1 en sages-femmes le projet a permis la formation de 240 sages-femmes et leur affectation dans les établissements de santé de prestation. Cette intervention a permis en outre l’équipement de 100 FOSA en matériels médicaux et non médicaux, leur approvisionnement en médicaments essentiels SRMNEA et la construction/réhabilitation de 60 maternités.  Après trois années de mise en œuvre, le projet Bomoyi a présenté des résultats satisfaisants aussi bien pour le bailleur des fonds que pour la population Congolaise bénéficiaire des soins. C’est ainsi que ASDI a signé un contrat avec SANRU Asbl pour la 2ème phase du projet impliquant la poursuite du projet dans les 2 provinces initiale et son extension dans la province du Kongo-Central avec la reconversion en sages-femmes de 25 prestataires des établissements de santé ciblés dont le financement est de l’ordre de Cinquante Trois million SEK (SEK 53.000.000 soit USD 4.818.182).

Objectifs

I. Objectif général: 


Contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité maternelles, néonatales, infantiles et adolescentes en RDC en améliorant l’accès et la demande de services SRMNEA de qualité dans les zones de santé ciblées.


  II. Objectif Spécifique:

  1. Assurer la disponibilité des sages-femmes ayant des compétences en santé reproductive, maternelle, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent dans 40% des établissements des soins de santé appuyés au Kasaï, dans 55% au Maniema et dans 50% au Kongo-Central  
  2. Renforcer les changements de comportement des adolescents et des jeunes femmes et hommes pour prévenir les mariages précoces et accroître le recours à la planification familiale ;
  3. Renforcer le système communautaire pour contribuer à augmenter l’offre des services de lutte contre les VSBG de 30% à partir des données de base.


Bénéficiaires

1. Les femmes en âge de procréer ; 2. Les jeunes et adolescents, 3. 195 Infirmiers A1 seront reconvertis en sages-femmes ; 4. 130 ESS seront équipés en matériels médicaux et approvisionnés en médicaments essentiels SRMNEA ; 5. 3 DPS du Kasaï, du Kongo-central et du Maniema 6. 3 ISTM (Kimpese, Kindu et Tshikapa) ; 7. La SCOSAF 8. Les communautés des 130 AS du Kasaï, du Kongo-central et du Maniema


Cartographie

  1. 3 provinces ciblées (Kasaï, Kongo-central et Maniema)
  2. 39 Zones de santé appuyées directement : Kasaï (18 ZS), Kongo-central (6 ZS) et Maniema (15 ZS) et 3 autres ZS de Maniema reçoivent l’appuie indirectement ou partiellement
  3. 130 AS
  4. 124 CS et 6 HGR


Equipe de gestion

  1. Dr Britou Ndela: PM
  2. Dr Harmonie Bokole : SRMNEA Spécialiste/M&E et GFM)


Source de financement

Agence Suédoise de Développement International (ASDI)


Durée du projet

3 ans : Du 01 Novembre 2023 au 31 Octobre 2026


Status du projet

En cours


Impact du projet

Le projet suit 2 indicateurs majeurs du projet depuis l'existence du projet à SANRU ou par défaut, la subvention en cours:


I.                  Résultats du projet Réduction des décès maternels

-        Maniema : de 204 pour 100.000 NV en 2019 à 76 pour 100.000 NV à la fin de 2022 ;

-        Kasaï : de 131 pour 100.000 NV en 2019 à 33.90 pour 100.000 NV à la fin de 2022

 

II.               Augmentation de la demande de service de Planification familiale :

-        Au Maniema :

1.                  Proportion des nouvelles acceptantes PF en post-partum : Est passée de 29,8% en 2019 à 45,6% en 2022 ;

2.                 Proportion des nouvelles acceptantes PF de moins de 20 ans : Est passée de 8,9% en 2019 à 16,8% en 2022 ;

 

-        Au Kasaï :

1.                  Proportion des nouvelles acceptantes PF en post-partum : Est passée de 38,0% en 2019 à 42,1% en 2022 ;

Proportion des nouvelles acceptantes PF de moins de 20 ans : Est passée de 8,8% en 2019 à 14,8% en 2022 ;